Fiche descriptive

Message d'introduction à définir

Réduire la carte

Étendre la carte

Série de couches de données thématiques  |  Vecteur
1 051 vues

Réseau hydrographique wallon (RHW) - Série

Cette série de couches de données reprend l'ensemble des cours d'eau du réseau hydrographique wallon ainsi que les zones d'incertitude représentant des situations complexes subsistant(...).
  • Propriétaire : Service public de Wallonie (SPW)
  • Dernière mise à jour de la donnée :  30 nov. 2017
Preview

Résumé

Cette série de couches de données reprend l'ensemble des cours d'eau du réseau hydrographique wallon ainsi que les zones d'incertitude représentant des situations complexes subsistant sur le réseau.

Basé à l'origine sur la numérisation des planches des Atlas papier des Cours d'Eau Non navigables (Atlas des CENN) établies entre 1950 et 1967, le Réseau Hydrographique Wallon a été entièrement revu en combinant des données issues du PICC, de l'IGN et de l'Atlas des CENN. Ce réseau, nommé "Réseau Hydrographique Wallon (RHW)" couvre l'entièreté du territoire wallon et fournit toutes les informations administratives connues, avec une précision planimétrique et topologique la plus à jour.

La compilation, l'analyse et l'intégration des données spatiales issues des trois sources d'informations (PICC, IGN, CENN) ont été réalisées dans le cadre de la convention CENNIC (DCENN-UCL). Il a abouti à la réalisation d'un filaire des cours d'eau à grande échelle sur l'ensemble du territoire wallon. Ce dernier a ensuite fait l'objet d'une validation et de corrections par la Direction des Cours d'Eau Non Navigables (SPW-DGO3-DRCE-DCENN).

Deux couches de données constituent la présente série :

1. Les tronçons du Réseau Hydrographique Wallon
--------------------------------------------------
Il s'agit d'une couche de données linéaire reprenant les cours d'eau non navigables au sens de la loi du 28 décembre 1967, à savoir tout cours d'eau qui n'est pas classé par le gouvernement parmi les voies hydrauliques navigables et qui est situé en aval de son point d’origine. Le point d’origine d’un cours d’eau est le point où son bassin hydrographique atteint minimum 100 hectares. On retrouve donc les cours d'eau non navigables de 1ère, 2ème et 3ème catégorie.

La couche de données reprend également les voies hydrauliques navigables gérées par la Direction de la Gestion des Voies navigables (DGVN - DGO2 - SPW), les cours d'eau non navigables non classés (gérés par les riverains ou propriétaires) et les écoulements non visibles en surface. Attention, tous les axes du réseau hydrographique, même navigables, ont été réalisés suivant la même méthodologie. Dès lors, la géométrie des voies hydrauliques navigables de la présente couche n'est pas identique à celle gérée par la DGVN. Cette dernière constitue la référence en la matière et est décrite dans la fiche http://geoportail.wallonie.be/catalogue/ba4f3c8a-aa20-4bb4-9bf4-28d05e525157.html.

La précision planimétrique est apportée par le PICC et la couverture IGN (TOP10v_GIS) tandis que les informations administratives et descriptives sont issues de l'Atlas des cours d'eau non navigables.

2. Les zones complexes du Réseau Hydrographique Wallon
----------------------------------------------------------
Cette couche de données reprend, sous forme de polygones, des incertitudes diverses relevées sur le linéaire des cours d'eau. Ces incertitudes ont été décrites de manière libre et un reclassement en 14 types principaux (continuité du réseau, classement, existence réelle ou non de certains arcs, etc.) a été réalisé. Ces types ainsi définis se retrouvent dans les données attributaires de la couche de données. Ces "erreurs" ou interrogations sont donc reprises en tant que "zones complexes", et font l'objet d'un traitement visant à améliorer la qualité globale du réseau hydrographique wallon.

La connaissance précise du réseau hydrographique et de ses caractéristiques administratives et légales constitue un élément majeur de la trame sur laquelle peut s'échafauder la gestion environnementale relative à l'Eau (par exemple la Directive Eau : état des lieux et plans de gestion). L'utilisation de ce réseau via un Système d'Information Géographique (SIG) permet une vision rapide et intégrée des informations à caractère spatial. L'analyse des interactions ou des contraintes en un point particulier du cours d'eau est facilitée par la superposition avec d'autres thématiques (zones inondables, Natura 2000, objectifs de qualité, zones de de baignade et zones d'amont, kayaks, permis et autorisations, etc.).

De ce fait, ces couches de données à grande échelle constituent la référence pour les gestionnaires des cours d'eau.

Le réseau hydrographique wallon est consultable au travers de deux services de visualisation : une vue détaillée et une vue simplifié. Les services se distinguent par le nom et la symbologie appliqués à chaque couche de données et les attributs disponibles (réduits en vue simplifiée). Les deux couches de données "tronçons" et "zones complexes" doivent toujours être consultées ensemble.

Aperçu

Consulter

Consulter la donnée dans une application

Dans une carte thématique

Visualisez la donnée dans une carte conçue spécialement pour elle.

Dans WalOnMap

Visualisez la donnée dans la carte généraliste, WalOnMap.

Dans ArcGIS ®

Visualisez la donnée dans ArcGIS. Attention : ce logiciel doit être installé sur votre ordinateur.

Dans Google Earth ®

Visualisez la donnée dans Google Earth. Attention : ce logiciel doit être installé sur votre ordinateur.

Consulter la donnée via un webservice

Copiez l'url du service web de la donnée et collez-le dans votre logiciel SIG. Cela vous permettra de visualiser la donnée directement dans votre outil habituel. Consultez notre FAQ pour en savoir plus !

Service de visualisation ESRI-REST - Vue simplifiée

Ce service ESRI-REST permet de visualiser la série de données relative au réseau hydrographique wallon en vue simplifiée.

Service de visualisation ESRI-REST - Vue détaillée

Ce service ESRI-REST permet de visualiser la série de données relative au réseau hydrographique wallon en vue détaillée.

Service de visualisation WMS - Vue détaillée

Ce service WMS permet de visualiser la série de données relative au réseau hydrographique wallon en vue détaillée.

Service de visualisation WMS - Vue simplifiée

Ce service WMS permet de visualiser la série de données relative au réseau hydrographique wallon en vue simplifiée.

Obtenir une copie de la donnée

Cette ressource est une série de couches de données. En la commandant, l'ensemble des couches constitutives de cette série vous sera automatiquement fourni.

L’utilisation des géoservices est à privilégier. Les instructions pour obtenir une copie physique d’une donnée sont détaillées sur http://geoportail.wallonie.be/telecharger.


Si le bouton n'est pas grisé, cliquez sur "AJOUTER À MES TÉLÉCHARGEMENTS" pour ajouter la donnée à votre panier. Ensuite, finalisez votre demande de téléchargement.

Distributeur

Service public de Wallonie (SPW)

Contacter

Format de distribution

  • ESRI Shapefile (.shp)
  • ESRI File Geodatabase (.fgdb), version 10.3

Conditions pour télécharger et utiliser la donnée

ACCÈS :
Les conditions générales d'accès s’appliquent (http://geoportail.wallonie.be/files/documents/ConditionsSPW/DataSPW-CGA.pdf) mais sont restreintes ou étendues par les conditions particulières de type D1 (http://geoportail.wallonie.be/files/documents/ConditionsSPW/DataSPW-CPA-TypeD1.pdf)

UTILISATION :
Les conditions générales d'utilisation s'appliquent (http://geoportail.wallonie.be/files/documents/ConditionsSPW/DataSPW-CGU.pdf)
Aucune contrainte d'accès pour la consultation.

Territoire couvert

Région wallonne

Système de référence spatiale

Belge 1972 / Belgian Lambert 72 (EPSG : 31370)

Étendue temporelle

L'étendue temporelle indique la période à laquelle la donnée a été observée sur le terrain.

Non renseigné

Modèle de la donnée

Retrouvez ci-dessous la description des attributs de la donnée, sa structure, etc.

Document Description Ouvrir
Modèles des couches de données Modèle des couches de données

Légende

Retrouvez ci-dessous les documents qui décrivent la légende de la donnée.

Document Description Ouvrir
Légende des couches de données Légende des couches de données

Identification de la fiche descriptive

Identifiant de la fiche descriptive
33c16acd-7047-4129-82b6-684dc89270ed
Date de mise à jour de la fiche descriptive

03/05/2018

Fiche descriptive complète
Consultez la fiche descriptive complète dans Metawal.

Identification de la donnée

Identifiant global de la donnée
http://geoportail.wallonie.be/ressources/id/33c16acd-7047-4129-82b6-684dc89270ed
Identifiant local de la donnée
EAUX_SURF__RES_HYDRO
Date de la dernière diffusion

01/04/2018

Dernière mise à jour de la donnée

30/11/2017

Langue de la donnée

Français

Échelle de référence

1:10000

Résolution spatiale

Précision en X et Y

Précision en Z

Non renseigné

Généalogie de la donnée

1. Contexte
--------------

Entre 1950 et 1967, les Provinces ont cartographié la totalité des cours d’eau non navigables en Région wallonne, sous forme de planches papiers. La première digitalisation des cours d'eau a été réalisée par l'IGN en 1993-1994 selon les planches du fond topographique au 1/10.000ème (version 1972 et ses mises à jour). Cette couche d'origine a conservé l'ensemble des codes et informations alphanumériques permettant d'identifier les types d'arc représentant le réseau hydrographique.

En 2002, le projet d'informatisation de l'Atlas des cours d'eau non navigables (CENN) a été mis en œuvre par la Direction des Cours d'Eau Non Navigables (SPW - DGO3 - DRCE - DCENN) et les provinces wallonnes. Des paramètres administratifs ou légaux ont été ajoutés (nom, catégorie, Numéro à l'Atlas, etc.)

Étant donné que la numérisation n’offrait qu’une faible précision géométrique des cours d’eau, un vaste projet de compilation de données cartographiques a été réalisé par l’Earth and Life Institute (ELIE- UCL) à la demande de la DCENN via la convention CENNIC (DCENN-UCL). Depuis lors, la DCENN à harmonisée, corrigée, classée et répertoriée les incohérences apparues sur ce délivrable.

2. Données sources
--------------------

Le réseau hydrographique est constitué de la combinaison de données issues du PICC et de l’IGN (TOP 10v-GIS). Ces données sont d'une grande précision planimétrique. La richesse attributaire et la topologie du réseau sont fournies par le réseau hydrographique de l'Atlas des Cours d'Eau Non Navigables.

La DCENN a validé entièrement le réseau hydrographique issu de la combinaison des données afin d’en améliorer encore la qualité cartographique. Trois observateurs ont parcouru la totalité des cours d’eau non navigables classés et ce, à une échelle réduite de 1/800. Les cours d’eau navigables ont également été validés. Ces opérateurs ont confronté le réseau aux sources de données listées suivantes : limites des anciennes communes, limites des sous-bassins hydrographiques, orthophotoplans (2015), MNT et hillshade (2015), plan cadastral (2015), le PICC, le TOP10R de l'IGN, les planches papiers de l'Atlas, les hydropoints de l'Atlas, les axes de ruissellement ERRUISOL, la carte des remembrements, la carte des sites karstiques et le PASH.


3. Méthodologie
-----------------
La méthodologie d'intégration utilisée dans le cadre du projet CENNIC comprend 2 phases

- L'intégration sémantique : qui permet d'unifier la description des objets. L'objectif est de sélectionner les sources d'intérêt pour l'enrichissement de la représentation, définir l'objectif d'intégration et les moyens d'intégration. Les structures des bases de données sources sont formalisées (pré-intégration) et liées par des correspondances interschémas (appariement). Ensuite, des règles de transformation sont définies pour ne conserver qu'un schéma unique;
- L'intégration des données : qui permet d'unifier des objets identifiés comme sémantiquement équivalents.

Le résultat de l'intégration utilise 42% des géométriques issues du PICC, 38% du TOP10 et 20% de l'Atlas des CENN.

Après concertation et mise en commun des principaux cas rencontrés lors de la validation du réseau CENNIC, les trois observateurs ont conjointement établi une liste de 14 types de zones complexes. Deux critères ont été utilisés pour établir cette liste :
- Une ZC ne peut mettre en évidence qu’un seul type de problème.
- Un type de ZC ne peut répondre qu’à une seule et même logique de correction.

Afin de conserver une cohérence dans l’analyse, il a été décidé que seul un observateur réaliserait l'étape de classification des ZC. De plus, dans le but d’assurer une homogénéité dans l’analyse du réseau ainsi que pour repérer les éventuelles erreurs qui subsisteraient sur le réseau, la totalité du réseau hydrographique a été passé en revue une seconde fois. Ainsi, en partant de l’exutoire de chaque sous-bassin hydrographique, d’aval en amont, l'observateur a appliqué la méthodologie de manière cohérente sur l’ensemble de la Région wallonne.

Documents relatifs à la qualité

Non renseigné

Tests de conformité

Non renseigné

Vous avez une question sur...

L'accès et la distribution de la donnée ?
Service public de Wallonie (SPW) Contacter
Service public de Wallonie (SPW)
Le contenu de la donnée ?
Helpdesk carto du SPW (SPW) Contacter
Helpdesk carto du SPW (SPW)

Vous souhaitez...

Contacter le responsable de la donnée ?
Direction des Cours d'eau non navigables (SPW - DGO3 - DRCE - DCENN) Contacter
Direction des Cours d'eau non navigables (SPW - DGO3 - DRCE - DCENN)

Pour tout autre question...

Contactez le Helpdesk du Géoportail de la Wallonie !
Helpdesk du Géoportail de la Wallonie
(SPW - DG03 - DNF)  Contacter 
Helpdesk du Géoportail de la Wallonie