Fiche descriptive

Message d'introduction à définir

Réduire la carte

Étendre la carte

Série de couches de données thématiques  |  Vecteur

LIDAXES (version 2) - Axes de concentration du ruissellement et données associées - Série

Cette série de couches de données représente les axes de concentration naturels des eaux de ruissellement ainsi que les couches dérivées du traitement.
  • Propriétaire : Service public de Wallonie (SPW)
  • Dernière mise à jour de la donnée :  25 févr. 2021
Preview

Résumé

Cette série de couches de données représente les axes de concentration naturels des eaux de ruissellement ainsi que les couches dérivées du traitement.

Ces données ont été établies sur base du MNT obtenu suite aux vols LiDAR 2013-2014.

Parmi les éléments nécessaires à l’analyse du risque d'inondation par ruissellement et/ou de coulée boueuse, deux informations sont essentielles, à savoir i) le cheminement préférentiel de l’eau dans une zone donnée et ii) le nombre d’hectares de surface drainée qui aboutit à un point donné (et donc la quantité d’eau qui pourrait potentiellement atteindre ce point).

La cartographie des axes de concentration naturels des eaux de ruissellement (LiDAXES) met en évidence ces zones à risque d'inondations apparaissant suite à la concentration naturelle des eaux de ruissellement de surface. Les axes de concentration naturels de ruissellement correspondent aux thalwegs, vallées et vallons secs. Autrement dit, les axes à risque de ruissellement correspondent aux chemins naturels de concentration des eaux de ruissellement tenant compte de la topographie du paysage. Ces axes ne tiennent généralement pas compte des infrastructures anthropiques influençant le ruissellement car la plupart de ces éléments ne sont pas immuables dans le paysage.

La méthodologie mise en place pour la génération des axes de concentration naturels des eaux de ruissellement se base sur le MNT généré sur base des vols LiDAR de 2013-2014 (voir la fiche de métadonnées via les ressources associées). Le traitement est séquencé en plusieurs étapes dont certaines dégagent des résultats cartographiques intermédiaires ou dérivés.

La présente série est composée des couches suivantes :

- Les axes de concentration du ruissellement (LIDAXES__AXES) : couche vectorielle linéaire présentant les axes de concentration s’arrêtant aux berges des cours d’eau en 5 classes (de la plus faible à la plus élevée, proportionnellement à la taille du bassin versant drainé). Dans cette série, cette couche présente le résultat principal du modèle ;
- Les variations possibles du tracé de l'axe (LIDAXES__ VARIATION) : couche raster permettant d'appréhender la variation possible du tracé des axes des eaux de ruissellement ;
- Les dépressions (LIDAXES__DEPRESSIONS) : couche vectorielle correspondant à trois types de dépressions identifiées comme ayant un impact hydrologique en cas d’événement pluvieux extrême à savoir les dépressions « naturelles », les carrières et les fosses d’extraction ainsi que les chantoires ;
- La carte de direction de flux (LIDAXES__FLOWDIR) : couche raster intermédiaire dérivée du MNT montrant la direction d'écoulement en chaque pixel du modèle;
- La carte d'accumulation de flux (LIDAXES__FLOWACC) : couche raster intermédiaire dérivée du MNT montrant les surfaces drainées par chaque pixel du modèle.

Chaque couche de données fait l'objet d'une fiche descriptive individuelle. Veuillez-vous y référer pour plus de détails. De plus, la méthodologie est explicitée dans les rapports disponibles en ressources associées.

Les axes de ruissellement concentré s'intègrent au réseau hydrographique wallon (RHW - voir la fiche de métadonnées via les ressources associées). Dès lors, cette couche de données est un complément indispensable à la lecture des données LIDAXES. De manière générale, les axes de concentration du ruissellement trouvent leur exutoire dans un cours d’eau sans plus en sortir.

Les données couvrent l'ensemble du territoire wallon couvert par le MNT LiDAR 2013-2014. Les MNT des pays voisins ont également été utilisés pour calculer les axes de concentration du ruissellement ayant des aires contributives à l’extérieur des frontières du territoire wallon. Mais seuls les axes de concentration du ruissellement traversant le territoire wallon sont représentés.

Par ailleurs, les données ne couvrent pas non plus les zones « densément peuplées » telles que définies dans la méthodologie d'élaboration des cartographies des zones soumises à l'aléa d'inondation (plus de détail sur le calcul de ces zones sur le portail inondations. (https://inondations.wallonie.be/files/Documents%20a%20telecharger/GISER/Alea_risques_m%c3%a9thodo_AGW20210304.pdf)

Cette version de la série "LIDAXES" est générique et correspond à la version externe mise à disposition par le Service public de Wallonie. Les couches constitutives sont donc disponibles en visualisation et en téléchargement sous réserve des conditions d'accès et d'utilisation.

Aperçu

Consulter

Consulter la donnée dans une application

Dans une carte thématique

Visualisez la donnée dans une carte conçue spécialement pour elle.

Dans WalOnMap

Visualisez la donnée dans la carte généraliste, WalOnMap.

Dans ArcGIS ®

Visualisez la donnée dans ArcGIS. Attention : ce logiciel doit être installé sur votre ordinateur.

Dans Google Earth ®

Visualisez la donnée dans Google Earth. Attention : ce logiciel doit être installé sur votre ordinateur.

Consulter la donnée via un webservice

Copiez l'url du service web de la donnée et collez-le dans votre logiciel SIG. Cela vous permettra de visualiser la donnée directement dans votre outil habituel. Consultez notre FAQ pour en savoir plus !

Service de visualisation ESRI-REST

Adresse de connexion au service de visualisation ESRI-REST des couche de données LIDAXES et données associées en version externe (Internet)

Service de visualisation WMS

Adresse de connexion au service de visualisation WMS des couche de données LIDAXES et données associées en version externe (Internet)

Obtenir une copie de la donnée

Cette ressource est une série de couches de données. En terme de distribution, les commandes s'effectuent au niveau de chaque couche de données constitutive de la série (cf. ressources associées). Les instructions pour obtenir une copie physique d’une donnée sont détaillées sur https://geoportail.wallonie.be/telecharger.

L’utilisation des géoservices est à privilégier.


Si le bouton n'est pas grisé, cliquez sur "AJOUTER À MES TÉLÉCHARGEMENTS" pour ajouter la donnée à votre panier. Ensuite, finalisez votre demande de téléchargement.

Distributeur

Service public de Wallonie (SPW)

Contacter

Format de distribution

    Non renseigné

Conditions pour télécharger et utiliser la donnée

-
ACCÈS : Les conditions générales d'accès s’appliquent (https://geoportail.wallonie.be/files/documents/ConditionsSPW/DataSPW-CGA.pdf) mais sont restreintes ou étendues par les conditions particulières de type D1 (https://geoportail.wallonie.be/files/documents/ConditionsSPW/DataSPW-CPA-TypeD1.pdf) UTILISATION : Les conditions générales d'utilisation s'appliquent (https://geoportail.wallonie.be/files/documents/ConditionsSPW/DataSPW-CGU.pdf)

-
Source à mentionner : Association temporaire Alexandre Maugnard - Champs Libres Coopérative - SPW


No limitations to public access

Territoire couvert

Région wallonne

Système de référence spatiale

Belge 1972 / Belgian Lambert 72 (EPSG : 31370)

Étendue temporelle

L'étendue temporelle indique la période à laquelle la donnée a été observée sur le terrain.

Non renseigné

Modèle de la donnée

Retrouvez ci-dessous la description des attributs de la donnée, sa structure, etc.

Non renseigné

Légende

Retrouvez ci-dessous les documents qui décrivent la légende de la donnée.

Document Description Ouvrir
Légende des couches de données Légende associée aux couches de données

Identification de la fiche descriptive

Identifiant de la fiche descriptive
43c57664-9548-4dd0-93fd-696f5bf85537
Date de mise à jour de la fiche descriptive

07/06/2021

Fiche descriptive complète
Consultez la fiche descriptive complète dans Metawal.

Identification de la donnée

Identifiant global de la donnée
http://geodata.wallonie.be/id/43c57664-9548-4dd0-93fd-696f5bf85537
Identifiant local de la donnée
LIDAXES
Date de la dernière diffusion

03/05/2021

Dernière mise à jour de la donnée

25/02/2021

Langue de la donnée

Français

Échelle de référence

1:50000

Résolution spatiale

Précision en X et Y

Précision en Z

Non renseigné

Généalogie de la donnée

La méthodologie de création des axes LIDAXES intègre une chaine de traitement composée de 7 étapes principales. Certaines de ces étapes génèrent des couches de données dérivées qui sont intégrées dans la série.

a. Création d’un MNT agrégé : le MNT LiDAR de résolution 1m est agrégé en une résolution de 2m pour faire disparaitre les trop petits fossés tout en préservant ceux de plus grande dimension, les différences d’altitude qui génèrent des problèmes d’angles droits dans les axes, et les éléments non permanents du paysage.

b. Création d’un MNT gravé : le réseau hydrographique wallon amélioré est enfoncé dans le MNT. L'enfoncement des cours d'eau permet de forcer le passage par le réseau hydrographique. L'enfoncement des cours d'eau permet également de s'assurer que les axes de ruissellement aboutissent bien au réseau hydrographique.

c. Création d'un MNT hydrologiquement continu : le MNT comporte des pixels sans exutoire c'est-à-dire des pixels qui présentent une altitude inferieure à celles des 8 voisins immédiats. Ces cellules sont problématiques car elles créent des discontinuités dans le réseau de drainage de surface qui empêchent les flux de se propager. Ceux-ci sont éliminés sur base d'une méthode algorithmique ("breach depressions").

d. Identification des dépressions d’où les axes de ruissellement ne ressortent pas : ces zones sont délimitées sur ce dernier MNT hydrologiquement continu. Ces dépressions reprennent les plus grands chantoirs, carrières et fosses d’extraction. Il s'agit des dépressions dont la surface de l'aire contributive est au moins de 500 m² et qui ne débordent pas pour une pluie de 24h avec une période de retour de 100 ans. Un nouvel MNT est alors créé où les valeurs d’altitude sont effacées au niveau des dépressions, du réseau hydrographique (CE navigables, catégorisés et non classés) associé à un buffer de 12 m et des surfaces des grands cours d’eau (TOP10V_GIS_HYDRONET_P issu de l'IGN) complétées d’un buffer de 2,5 m. Les valeurs d’altitude sont dès lors bien maintenues dans les cours d’eau non définis et les cours d’eau non repris à l’atlas.

e. Création de la couche de direction de flux : détermination, pour une cellule donnée, du ou des cellules dans laquelle ou lesquelles l'eau qui transite va s'écouler. L'algorithme de direction de flux "D8" (modèle de flux à huit directions - cf. lien en ressource associée) a été utilisé pour déterminer le réseau de drainage de surface et la localisation des axes de ruissellement concentré. Il y a huit directions en sortie valides relatives aux huit cellules adjacentes dans lesquelles le flux peut circuler en tenant compte des dépressions qui ne débordent pas pour une pluie de 24h avec une période de retour de 100 ans. Il est raisonnable de considérer que de telles dépressions ont une probabilité très faible de déborder et les directions de flux à l'intérieur de ces dépressions sont donc effacées.

f. Création de la couche d'accumulation de flux : une fois le réseau de drainage déterminé, il est possible d'extraire les surfaces drainées par chaque pixel par méthode algorithmique.

g. Création des axes de ruissellement concentré : la couche d'accumulation de flux mise à jour est reclassée selon 5 classes de drainage. Les axes sont dérivés au moyen de l’outil "Reclassify" de ArcGIS®. Les valeurs de 0 à 3 ha sont reclassées en "NoData", les valeurs de 3 ha à 10 ha sont reclassées avec la valeur "1", les valeurs de 10 ha à 20 ha sont reclassées avec la valeur "2", les valeurs de 20 ha à 50 ha sont reclassées avec la valeur "3", les valeurs de 50 ha à 100 ha sont reclassées avec la valeur "4", les valeurs supérieures à 100 ha sont reclassées avec la valeur "5". Les axes sont ensuite vectorisés. Le résultat de ce traitement donne lieu à la couche vectorielle des axes de ruissellement concentré selon 5 classes (]3 à 10]; ]10-20] ; ]20-50] ; ]50-100] sup. à 100 ha). La Wallonie présente ainsi 46.692 km d’axes de concentration du ruissellement.

Pour plus de détails, référez-vous aux rapports méthodologiques et à la fiche des distances d’axes par communes disponibles en ressources associées.


Références :
- Association temporaire Alexandre Maugnard et Champs Libres Coopérative. Amélioration des axes de concentration du ruissellement générés sur base du LIDAR 2015 à la résolution de 1m et des données cours d’eau dérivées. Rapport final - mars 2019.
- Association temporaire Alexandre Maugnard et Champs Libres Coopérative. Avenant au marché de services pour l’amélioration des axes de concentration du ruissellement générés sur base du LIDAR 2015 à la résolution de 1m et des données cours d’eau dérivées. Rapport - mai 2019.

Documents relatifs à la qualité

Document Description Ouvrir
Rapport de production - Addendum Rapport relatif à la prise en compte des dépressions dans la méthodologie de production.
Rapport de production Rapport expliquant la méthode suivie pour la création des données

Tests de conformité

Non renseigné

Vous avez une question sur...

L'accès et la distribution de la donnée ?
Service public de Wallonie (SPW) Contacter
Service public de Wallonie (SPW)
Le contenu de la donnée ?
Helpdesk carto du SPW (SPW) Contacter
Helpdesk carto du SPW (SPW)

Vous souhaitez...

Contacter le gestionnaire de la donnée ?
Direction du développement rural (SPW - DGO3 - DDRCB - DDR) Contacter
Direction du développement rural (SPW - DGO3 - DDRCB - DDR)

Pour toute autre question...

Contactez le Helpdesk du Géoportail de la Wallonie !
Helpdesk du Géoportail de la Wallonie
(SPW - DG03 - DNF)  Contacter 
Helpdesk du Géoportail de la Wallonie